Manifeste

Je souhaitais depuis longtemps rĂ©sumer en une page ce qui me motive, ce qui me donne de l’Ă©nergie, ce qui guide mes dĂ©cisions. J’ai enfin pris le temps de le faire sous la forme d’un manifeste, que je publie ci-dessous.


En 1999, j’avais 13 ans et cherchais des livres pour apprendre Ă  crĂ©er des sites web

L’histoire a commencĂ© simplement : je voulais apprendre Ă  crĂ©er des sites web, mais je ne trouvais pas de ressources pour dĂ©buter. Il y avait bien des livres Ă  la librairie prĂšs de chez moi, mais ils Ă©taient tous clairement destinĂ©s Ă  des professionnels. Quant aux sites web pour se former, en 1999, n’en parlons pas : c’est Ă  peine s’ils existaient.

J’ai passĂ© des annĂ©es Ă  comprendre ce pour quoi je me battais. D’ailleurs, je ne me bats jamais vraiment. Du moins, pas directement. Je prĂ©fĂšre trouver des solutions, combler les manques. C’est ce que j’ai fait, en Ă©crivant le cours dont j’aurais eu besoin. Il est devenu un site web, le Site du ZĂ©ro, puis une entreprise, OpenClassrooms. Les cours qu’on y trouve, tous accessibles gratuitement, bĂ©nĂ©ficient aujourd’hui Ă  2 millions de personnes chaque mois.

J’ai la chance inouĂŻe de recevoir des tĂ©moignages en continu de gens qui me disent que ce que j’ai fait a eu un vĂ©ritable impact sur leur vie professionnelle.

Je n’oublierai jamais comment, la veille de NoĂ«l, alors que je faisais des cadeaux de derniĂšre minute avec ma sƓur, j’avais Ă©tĂ© arrĂȘtĂ© par cet Ă©tudiant sĂ©nĂ©galais dans une rue d’Avignon. Il avait la chance de pouvoir suivre des Ă©tudes en France dans une Ă©cole parce qu’il avait pu se former en ligne sur mes cours pour rĂ©ussir le concours d’entrĂ©e. Il Ă©tait livreur de sushis pour payer ses Ă©tudes et avait tenu Ă  m’offrir une grande boĂźte de sushis pour me remercier (j’ai donc mangĂ© des sushis Ă  NoĂ«l !). Sa main tremblait au moins autant que la mienne quand il me l’a serrĂ©e.

Je n’oublierai jamais non plus comment cet autre Ă©tudiant, devenu Data Scientist Ă  Paris, m’a racontĂ© son histoire. Originaire d’une petite Ăźle du Pacifique, en PolynĂ©sie Française, il n’avait pas accĂšs Ă  internet. Il profitait de ses passages Ă  Tahiti pour tĂ©lĂ©charger des cours et apprendre, seul, de retour sur son Ăźle. C’est ce qui lui a permis de trouver sa voie et de devenir ce qu’il est aujourd’hui. 


Petit Ă  petit j’ai compris que ce que je menais Ă©tait en fait bien un combat : celui de l’accessibilitĂ© Ă  l’éducation. Je l’ai compris parce que, Ă  chaque fois que je vois un Ă©tudiant se voir refuser d’apprendre pour une raison injuste (quelqu’un qui vous dit « ce n’est pas pour vous »), mon sang se met Ă  bouillir. Je le sens sous ma peau. Ça me rend fou.

Je dĂ©teste autant cette sensation qu’elle ne m’énergise : je ne veux pas en rester lĂ , je veux faire quelque chose.

Je crois qu’on ne choisit pas ce qu’on aime. Cela vient Ă  nous, comme une Ă©vidence, si on prend le temps de s’écouter vraiment.
Je crois qu’il n’y a pas une voie royale pour les Ă©tudes, Ă  suivre Ă  tout prix pour avoir le meilleur poste et le meilleur salaire. Je crois d’ailleurs que c’est chiant, le meilleur poste et le meilleur salaire.
Je crois qu’il y a autant de voies que d’individus.
Je crois que tous les parcours sont atypiques parce que nous sommes uniques.
Je crois qu’il n’y a rien de plus beau et de plus apaisant que d’ĂȘtre enfin dans sa voie.

Je crois qu’on devrait ĂȘtre informĂ©s de tout ça. Et mĂȘme plus : je le veux.

Je veux qu’on ait accĂšs Ă  une information complĂšte, non biaisĂ©e, des mĂ©tiers qui existent.
Je veux qu’on puisse se faire accompagner, sans jugement, pour dĂ©couvrir ce qui nous plaĂźt vraiment.
Je veux qu’on puisse se former, se tromper de voie, recommencer à tout moment de la vie.
Je veux qu’il y ait une solution prĂ©cise pour chaque Ă©tudiant qui ne peut pas suivre une formation quand il n’a pas les prĂ©requis.
Je veux qu’il y ait une solution quel que soit le handicap : auditif, visuel, moteur
 financier.
Je veux une plus grande diversitĂ© de profils dans tous les mĂ©tiers, parce qu’une sociĂ©tĂ© plus inclusive part de lĂ .

Je veux beaucoup de choses. Mais c’est bien, c’est apaisant : je suis dans ma voie. Celle qui consiste à aider les autres à trouver la leur.

Mathieu Nebra

22 réflexions au sujet de « Manifeste »

  1. « Je crois d’ailleurs que c’est chiant, le meilleur poste et le meilleur salaire » Merci de l’Ă©crire ! Tellement de choix de carriĂšre sont biaisĂ©s par la quĂȘte du prestige du poste ou de la rĂ©munĂ©ration (ça encore, ça peut se comprendre jusqu’Ă  un certain point), souvent au dĂ©triment du plaisir qu’on a Ă  faire son mĂ©tier.

    1. Je sais que beaucoup de personnes ayant bĂ©nĂ©ficier du site du zĂ©ro ne verront pas ce manifeste, ne pourront donc pas tĂ©moigner. Je dois vous dire que ici en Afrique de l’ouest, particuliĂšrement en GuinĂ©e chez moi, la quasi-totalitĂ© de Ă©tudiants qui ont pu s’en sortir dans les N’TIC ont bĂ©nĂ©ficier des cours de votre site (enfin de notre site Ă  tous). Je suis l’un de ses Ă©tudiants, j’ai appris le HTML5/CSS3 , le BOOTSTRAP , le PHP, … sur ce site.
      Vraiment merci beaucoup Ă  vous Mr Nebra.
      Que Dieu vous benisse et vous protĂšge.

  2. TĂ©moignage magnifique ! Merci pour ton Ă©nergie, ta passion, ton humanisme. Comme beaucoup, grĂące Ă  OpenClassrooms, j’ai pu dĂ©couvrir une nouvelle voie dont j’espĂšre un jour pouvoir faire mon mĂ©tier.
    On ne te remercira jamais assez !

  3. J’ai dĂ©couvert le sdz a 21 ans (en 20112-2013). Mon plus grand regret? Ne pas l’avoir dĂ©couvert 10 ans plus tĂŽt. Je venais tout juste de trouver ma passion (la programmation), et depuis je m’en sert en permanence pour dĂ©couvrir de nouvelles choses.
    Comme toi Mathieu j’ai trouvĂ© ma voie (ou m’a-t-elle trouvĂ©e?), et je souhaite Ă  chacun d’avoir cette chance, quelque soit l’Ăąge!. Pour cela OpenClassrooms a un grand rĂŽle Ă  jouer grĂące Ă  la multitude de cours et formations disponibles. Je suis d’ailleurs fier d’apporter ma contribution en temps que mentor.
    J’admire ce que tu as fais et l’Ăąge auquel tu as dĂ©butĂ© et je soutiens Ă  100% la mission d’OpenClassrooms.
    Bravo et surtout Merci

  4. Bonjour Mathieu,
    Merci pour cet Ă©crit et bravo Ă  vous pour votre implication Ă  aider tout le monde.
    Je vais commencer prochainement une formation au sein de votre structure sur le dĂ©veloppement d’application PHP.
    Cordialement,
    Laurence

    1. #MathieuNebraPrixNobelDeLaPaix ? GrĂące Ă  votre combat et Ă  l’influence grandissante que prend OpenClassrooms dans le monde, vous contribuez Ă  Ă©duquer les esprits, Ă  donner Ă  chacun le moyen de s’en sortir, Ă  faire reculer le terrorisme nĂ© de l’aliĂ©nation des esprits ignorants et influençables. Vous contribuez Ă  construire un monde meilleur et plus heureux. Plus que n’importe qui d’entre nous, vous changez le monde et apportez la meilleure pierre Ă  l’édifice dont on devine qu’il ne s’agit que des prĂ©misses d’une action plus grande encore. Merci pour notre gĂ©nĂ©ration et les gĂ©nĂ©rations futures. Que votre action puisse inspirer le modĂšle tant convoitĂ© d’une sociĂ©tĂ© oĂč chacun Ɠuvrera main dans la main pour construire un monde uni.

  5. Vraiment merci Ă  vous Mathieu Nebra, j’y est beaucoup appris du dĂ©veloppement grĂące Ă  votre site, inspirant et qui donne d’Apple explications pour vraiment les zĂ©ro😂. Courage Ă  vous. Depuis le Burkina-Faso

  6. Bonjour
    Merci de ce tĂ©moignage. Je fais partie de ceux qui sont des mentors ou des accompagnateurs sur plusieurs parcours et j’apprĂ©cie cette chance moi mĂȘme de pouvoir accompagner des Ă©tudiants jusqu’au bout et conseille Ă  ceux qui n’arrivent pas au bout de continuer Ă  suivre les cours, Ă  s’entraider. J’ai Ă©tĂ© volontaire pour le groupe passeport numĂ©rique de Mayotte et c’est une belle expĂ©rience d’accompagner ces mĂ©diateurs numĂ©riques volontaires pour s’amĂ©liorer pour ensuite transmettre et accompagner leur public.
    Quelle belle mission que celle de pouvoir transmettre, sensibiliser et former.
    Keep on

  7. Merci Mathieu, moi aussi j’ai appris beaucoup de choses Ă  travers le site du zĂ©ro et maintenant Openclassrooms que je n’ai pas pu apprendre ailleurs (par la famille, les amis ou mĂȘme l’Ă©cole…).

    J’admire beaucoup ta mission, ta vision et ta passion, et j’espĂšre que ce petit commentaire sera un petit encouragement en plus pour toi, ton Ă©quipe et tes projets Ă  venir.

    Merci, et stp continues de mener Ă  bien ce « combat » 😉

  8. Matthieu tu fais un super boulot et je te suis tres reconnaissant pour cela. Je suis du Congo-Kinshasa et ici la plus grosse barriere pour apprendre la programmation c’etait la langue vue qu’internet devient un peu plus accessible. on a toujours entendu que les meilleurs contenus ne sont qu’en anglais et ca decourage beaucoup etant donnE que nous sommes un pays francophone. Mais grace a OC aujourd’hui on arrive a mieux apprehender les conceptes surtout apprendre par soi-meme. Mes amis et moi en parlons d’avantage autour de nous pour inciter les autres a venir voir ce que vous faites peut-etre que ca changera leurs vies comme ca a changE la notre. Grand merci et courage pour la suite.

  9. Moi je cherche encore ma voie.
    Je sens que je n’ai pas encore trouvĂ© ce qu’il me faut, ou peut-ĂȘtre que je n’en ai pas conscience encore.
    Une chose est sĂ»re, c’est que je la cherche toujours et j’espĂšre pouvoir la trouver trĂšs bientĂŽt.
    Merci beaucoup Mathieu.

  10. Merci pour votre travail formidable.
    Je suis parmi une multitude de personnes qui ont appris et qui continuent Ă  apprendre sur votre site.
    Merci et Merci encore!

  11. Bonjour Monsieur Nebra,
    C’est fou, au travers de vos livres, j’ai l’impression de vous connaitre.
    Merci pour cette phrase ou vous dite que cela vous rend complĂštement fou, le fait de dire aux autres que tels ou tels chose n’est pas fait pour telle ou telle personne, moi aussi cela me rend complĂštement folle.
    J’ai fait des Ă©tudes de comptabilitĂ© et j’ai toujours su que cela n’Ă©tait pas ma vĂ©ritable voie, mais j’ai continuer d’avancer, sachant pertinemment que je n’Ă©tais pas Ă©panouie, que je changerai un jour, mais quand ?
    A 26 ans j’en avait dĂ©jĂ  marre de cette vie que j’entrevoyais de loin, mais il fallu que quelqu’un ( Une personne clĂ© de ma vie) me donne votre livre sur le HTML5/CSS pour que je sache enfin ou Ă©tait ma vĂ©ritable voie.
    J’aime coder, cela me passionne tellement que je n’en dort plus, infiniment merci pour les encouragement, qui ne sont pas forcement destinĂ© a ma personne, mais je les prend pour moi, j’ai l’impression de travailler dur pour vous rendre fier, vous et cette personne clĂ© de ma vie.
    Oh fait, je m’appelle Jackie Yana 🙂 Et je suis complĂštement dĂ©butante dans le dĂ©veloppement, et j’espĂšre qu’un jour j’aurai l’occasion de vous dire un merci sincĂšre.

  12. ça fait bien lontemps que je voulais vous passer ce message, mon debut avec sitedezeo c’etait en 2013, master 2 en recherche opĂ©rationnelle, et on’a comme projet dans la partie pratique, la prĂ©paration d’un petit logiciel, j’etais tres nul en programmation, en faisant la recherche sur le net je suis tombĂ© sur votre site, et spĂ©cialement sur votre cours, d’habitude si j’ouvre un livre, et je ne vois pas les chiffres, les equations..etc, je m’ennui facilement, mais votre cours etait tellement bien rĂ©digĂ©, Je n’ai pas senti le temps du tout on le lisant, si quelqu’un me dis qui « Mathieu Nebra »?, pour moi c’est le « genie pour faire passer le message », je vous remercie infiniment pour tout ce que vous faite. et bon courage.

  13. Merci Mathieu d’avoir participĂ© Ă  ce que je suis professionnellement.
    Je travaille dans l’Ă©quipe de support pour une entreprise de composants Ă©lectroniques. Ce support est principalement destinĂ© aux plus gros clients.
    Cependant dĂšs mon arrivĂ©e Ă  ce poste, j’ai souhaitĂ© participer sur le forums accessible Ă  tous les clients. Je crĂ©e Ă©galement des articles de blog pour partager es connaissance.
    Lorsque je réfléchi à pourquoi cela me motive, beaucoup revient au site du zero (et open classroom).
    J’ai appris beaucoup du langage C grace a [email protected] et j’ai adorĂ© aidĂ© mes peers sur le forums du zĂ©ros.
    J’aurais adorĂ© Ă©crire un cours sur le sujet de mon expertisĂ©. J’avais d’ailleurs commencĂ© Ă  en Ă©crire un pour le site du zĂ©ro.
    Je trouves ça motivant de voir que OpenClassroom est une entreprise avec l’objectif de rendre l’Ă©ducation accessible Ă  tous. Cette idĂ©e de contribuer la sociĂ©tĂ©.
    Cela continue Ă  me motiver de partager plus de mes connaissances au plus grand nombre
    Merci encore.
    Florent

Répondre à Jackie yana Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *