Comment je suis devenu étudiant sur OpenClassrooms à mon tour

Dans le monde des startups, il y a une expression qui circule que j’aime beaucoup : « Eat your own dog food » (qu’on pourrait traduire poliment par « Mangez votre propre soupe »). L’idée est que, si votre produit est aussi bon que vous le prétendez, vous devriez le consommer vous-mêmes. Je ne sais pas d’où vient l’expression (d’un producteur de nourriture pour chiens j’imagine ?) mais elle a le mérite d’être directe !

J’ai souvent consulté des cours sur OpenClassrooms mais ces cours sont gratuits. On ne les vend pas. Le produit que l’on vend, ce sont les formations organisées autour de ces cours, qui amènent à un diplôme. Elles consistent à réaliser des projets avec l’aide d’un mentor et des cours. Et ça, je ne l’avais jamais fait moi-même.

Pourtant, j’ai moi aussi besoin de me former régulièrement. Mon travail consiste aujourd’hui à piloter l’innovation de l’entreprise… et avec une boîte de 300 personnes maintenant, c’est un nouveau challenge pour moi.

Ca tombe bien : nous proposons une formation en anglais réalisée en partenariat entre OpenClassrooms et Stanford (une université dont vous avez normalement entendu parler 😅). Elle s’appelle Digital Transformation Lead.

Moi (en bas) concentré pendant ma soutenance !

Seul problème : cette formation complète est longue et je ne suis pas intéressé par tous les projets. Ca tombe bien, car on offre aussi la possibilité de faire un morceau de formation (juste 1 ou 2 projets) et d’obtenir un certificat pour ce morceau. Ce n’est pas encore particulièrement mis en avant mais ce sera prochainement le cas. En attendant, l’offre est proposée aux entreprises sous le nom de BOOST.

Je suis parti sur la formation BOOST « Change management » qui est donc un morceau de la formation Digital Transformation Lead avec Stanford.

Je me suis donné 3 mois à la fin de 2020 pour faire cette formation, basée sur un unique (mais gros) projet. Il m’aura fallu un peu plus de 2 mois en pratique.

Ce que j’ai pensé de ma formation

  • Il n’y avait qu’un projet… mais quel projet ! Il était très complet, assez difficile mais vraiment bien conçu. Il donnait assez de latitude pour aborder le problème comme on le souhaitait, ce que j’ai beaucoup aimé.
    J’ai repéré quelques petites incohérences dans l’énoncé que l’on a pu rapidement corriger après discussion avec mon mentor. Il faut dire que j’étais parmi les premiers étudiants sur ce projet !
  • J’ai eu une excellente expérience avec mon mentor Mike. Il était très sympathique, prévenant et bien informé. Il a été un élément essentiel pour ne pas dire pivot de ma réussite.
    Je ressors d’autant plus convaincu que le fit entre le mentor et l’étudiant est essentiel. Pour ça, il faut s’assurer que l’on a des relations de qualité. J’ai plein d’idées pour cela et on va commencer des premiers tests bientôt.
  • Je n’ai pas utilisé tous les cours. Ceux-ci ne sont pas obligatoires pour valider la formation, c’est une des spécificités d’OpenClassrooms. Je pense que cela dépend des étudiants : certains adorent et veulent tous les faire, d’autres veulent aller plutôt droit au but (je suis de ceux-là). C’est l’avantage des formations OpenClassrooms : elles ne nous forcent en rien. Si un cours ne nous intéresse pas on peut l’ignorer ou en suivre un autre. Apparemment, d’autres étudiants sur le même parcours ont consommé tous les cours avec avidité. Moi je n’en ai pas ressenti autant le besoin.
  • J’ai ressenti beaucoup de plaisir à valider ma formation après la soutenance à la fin. Je pense qu’on pourrait jouer encore plus sur l’effet de plaisir que suscite la réussite sur OpenClassrooms : j’ai juste été informé par email, je n’aurais pas craché sur un tonnerre d’applaudissements. 😆
Un aperçu d’une présentation que j’ai dû créer parmi la dizaine de documents à livrer

J’en ressors avec une certaine fierté, comme tous les étudiants je pense : c’était du boulot !

Ca me sera utile dans mon travail au quotidien. Au passage, j’ai pu repérer des petits détails à corriger en cours de route, ça m’a donné de nouvelles idées pour OpenClassrooms… et surtout j’ai vraiment apprécié l’expérience.

Il y a encore du boulot pour qu’on s’améliore, bien sûr. Il y aura toujours du boulot. Mais je sais que je recommencerai. Je reprendrai de la soupe. 😋

5 réflexions au sujet de « Comment je suis devenu étudiant sur OpenClassrooms à mon tour »

  1. Merci Mathieu pour votre commentaire et retour de votre formation en tant qu’apprenant.
    Cela confirme bien qu’il faille sans cesse se former et s’auto-former tout au long de sa carrière professionnelle qu’elle change de direction ou reste dans la continuité !
    Pour ma part, je suis actuellement en formation sur le parcours de Développeur d’Application PHP et j’avoue que je suis très contente de ces cours. Après il est vrai qu’il y a énormément de concurrence dans le secteur du digital et pour ce faire une place sur le marché du travail ça risque d’être un peu compliqué pour moi, mais au moins j’aurai essayé et tenté le tout pour le tout !
    Cordialement,
    Laurence

  2. Très interessant en effet cette immersion. Belle initiative et bel exemple de formation continue que de nombreux dirigeants ne prennent pas le temps de poursuivre.
    Et ça donne à réfléchir à un concept pour passer du mail de validation de la formation, au tonnerre d’applaudissements revisité 🙂

  3. « J’ai repéré quelques petites incohérences dans l’énoncé que l’on a pu rapidement corriger après discussion avec mon mentor. Il faut dire que j’étais parmi les premiers étudiants sur ce projet ! »

    Perso j’ai remonté des failles de sécurité sur des cours de développement et de mise en place de sécurité du parcours développeur web. Depuis 1 an ça n’as pas bougé (pourtant remonté à hello.mentor, à l’équipe qualité, et à l’ingénieur pédagogique)

    J’imagine que ça va plus vite dans certains cas.

    1. Tu fais référence à des mauvaises pratiques dans les cours qui peuvent amener à créer des failles de sécurité ? Et tu dis que les cours n’ont pas été modifiés alors que c’est urgent de corriger cela, c’est bien ça ?
      Peux-tu me transmettre directement les mails que tu nous avais envoyés stp Aurélien ? J’aimerais voir directement, et aider à corriger cela si je suis d’accord avec ton analyse. Merci. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *