Quel est l’impact du test d’admission sur la réussite des étudiants ? 🧪

Qu’est-ce qu’une bonne formation ?

Est-ce une formation dont les étudiants ont un bon taux de réussite ? Mais alors, devrait-on viser les 100% de taux de réussite ?

Voilà un moment que je me dis qu’on a suffisamment de matière sur OpenClassrooms pour contribuer à la discussion publique autour de l’Education. Bien sûr, on a un biais, c’est évident, mais est-ce que ça devrait nous empêcher de partager ce qu’on apprend ?

Au pire, les retours nous aideront à repérer nos erreurs.
Au mieux, ce que nous apprenons pourra être utile à d’autres.


Cela fait des années que des chercheurs essaient de trouver les ingrédients qui font qu’une formation est efficace. Nous voulons tous augmenter les chances de réussite des étudiants. Le problème, c’est qu’on n’a pas trouvé de moyen simple de le faire (à part donner des diplômes en chocolat à tout va, bien sûr 🍫).

On l’a vu, proposer des cours en ligne gratuits et ouverts à tous, comme des MOOCs, n’est pas une solution magique. De très nombreux cours sont désormais accessibles à tous en ligne, que ce soit sur YouTube ou bien sur OpenClassrooms où les cours sont gratuits depuis le premier jour. Mais le sujet de l’accessibilité de l’Education n’a pas été résolu pour autant.

Je me suis donc dit que ce serait une bonne idée de faire de la recherche sur nos données et de partager ces résultats. Même si je n’ai pas d’expérience en recherche, même si je sais que c’est loin d’être parfait, je me suis dit qu’il fallait bien commencer quelque part.

Notre première analyse porte sur l’impact du processus d’admission sur la réussite moyenne des étudiants. Parfois, nos étudiants passent par un processus d’admission, parfois ce n’est pas le cas. Est-ce que les étudiants qui passent par ce processus d’admission, par cet examen d’entrée, ont plus de chances de réussir leur formation que les autres ?

Après tout, pourquoi faire des tests à l’entrée dans les écoles ? On pourrait (en théorie) laisser sa chance à tout le monde. C’est d’autant plus vrai pour les écoles en ligne comme OpenClassrooms, où les problématiques de places disponibles se posent moins.

Sauf que voilà, ce n’est peut-être pas une bonne idée non plus. Cela voudrait aussi dire que beaucoup d’étudiants démarreraient la mauvaise formation, échoueraient et perdraient du temps. J’ai voulu savoir si, au fond, le processus d’admission aidait à augmenter le taux de réussite moyen d’une formation. Il semble que oui : en moyenne, les étudiants qui passent par un processus d’admission au début ont 62% de chances de plus de réussir leur formation.


Cependant, ce n’est pas aussi simple que ça. D’autres facteurs semblent jouer dans la réussite : le suivi par un mentor, avoir un tuteur en entreprise, avoir déjà un bon niveau scolaire, avoir un rythme clairement défini… Nous ne savons pas à quel point ces éléments jouent, mais nous comptons creuser cela lors de futures recherches.

En attendant, vous pouvez librement consulter cette analyse en ligne (en anglais). N’hésitez pas à réagir, à me dire ce que vous en pensez et à poser des questions ! Il y a beaucoup de matière et j’aimerais vraiment que cela puisse servir à d’autres écoles, aux étudiants comme aux pouvoirs publics, pour les aider dans leurs décisions.

Lire le document de recherche:
« How does the presence of an admission process impact students’ likelihood of success?« 

Photo by Joyce McCown on Unsplash

8 réflexions au sujet de « Quel est l’impact du test d’admission sur la réussite des étudiants ? 🧪 »

  1. Je pense qu’il y a plusieurs facteurs à prendre en compte pour avoir un maxi
    1-la bonne orientation professionnelle
    2-la motivation de l’étudiant et comment la garder durant la formation
    3-la qualité de la formation
    4-la qualité de la pédagogie de l’enseignant
    5-le bon accompagnement de l’étudiant au cours de sont parcour.
    Il ne faut pas non plus oublier les compétences de l’étudiant et ses capacités d’apprentissage.
    Je pense que c’est un bon point de départ pour u’e base de réflexion

  2. Bonjour Mathieu,

    Je rebondis à mon tour suite au webinaire de vendredi 28 mai où tu as présenté l’étude. Je suis d’accord avec les points de Manon ci-dessus. J’ajouterais que pour moi, le plus important, c’est le mentor et la possibilité de s’immerger dans le métier (via les projets mais aussi via l’alternance et/ou des rencontres avec des experts du métier visé pendant la formation). Ensuite, je pense que ce qui est aussi très important dans la future réussite, c’est en effet le processus d’admission où le candidat a besoin d’être rassuré. Car s’il prend une décision de se former, c’est une décision majeure dans sa vie, avec des conséquences perso et pro (organisation, finances, lieu de vie, etc). Il a aussi besoin d’avoir UN référent lors du processus d’admission et d’être déjà considéré comme un « partenaire » et non un « client ». Pour ma part, je n’ai pas été totalement satisfait sur ces 2 derniers points lors de ma candidature à la formation Manager RH : il y a des points de progression desquels nous pourrions discuter. Enfin, en lisant le document, je trouve qu’il y a quand même beaucoup d’inactifs ! Je m’interroge aussi sur le relatif bas taux de completion rate, alors que seuls 30% des candidats sont admis quand ils passent par un process d’admission. « Make professionnal education accessible », formidable, mais pas si facile, car les facteurs externes à prendre en compte sont sans doute nombreux (sociaux, éducatifs, financiers, etc). Bref, il y a je crois un énorme travail à faire encore pour OC pour allier « accessibilité et réussite ». Ouvert pour en parler ! Merci en tous cas pour cette étude, point de départ de travaux d’améliorations grâce aux superbes équipes OC !
    NB : comme tu l’as fait en fin d’étude, j’ai….un conflit d’intérêt (!) : je brûle d’envie d’entrer dans votre aventure et je suis en processus via plusieurs voies. J’espère à bientôt ! Très cordialement

  3. Bonjour Mathieu,

    Moi, j’ai une question pour vous, est-ce que ça vous arrive de penser à enseigner les gens autours gratuitement juste comme ça ? Réfléchi bien à ma question avant de répondre, car on est tous sur la terre, mais on n’ a pas tous les mêmes opportunités.

  4. Bonjour,
    Merci pour votre travail et bravo pour le déploiement d’OpenClassrooms!
    D’année en année, il y a beaucoup de changements dans les formations et contenus diffusés.
    Suite à cet article de mars 2021, je me demande quelles sont les statistiques sur les périodes récentes, qui ne sont pas couvertes par l’étude .
    Est-il possible d’avoir accès aux données de l’étude, anonymisées, pour chaque formation/parcours ?
    Est-ce qu’il y a un avant et un après COVID dans les statistiques? (j’imagine qu’on n’a pas encore beaucoup de recul, mais il y a peut être une population différente AVANT/APRES COVID qui passe le cap des inscriptions et qui suit des formations longues?)

    1. Je n’ai pas retravaillé dessus depuis le début d’année, mais j’ai un autre projet complémentaire dont je vais bientôt parler qui va donner des informations globales sur les taux de succès par parcours.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *